À propos de moi…

Un Naturopathe est un éducateur de santé. Un éducateur accompagne dans le but de rendre autonome. C’est un guide qui transmet, motive et soutien pour aider l’autre à atteindre ses objectifs !

Après avoir obtenu un Bac Scientifique (option biologie), un Deug de Psychologie et une Licence en Science de l’Education, je suis devenue Educatrice Spécialisée diplômée d’Etat (2015).

Puis un jour, j’ai découvert le métier de Naturopathe, ce fut une révélation. Je ne pensais plus qu’à ça ! C’était fait pour moi, au fond de moi-même et dans ma pratique, j’étais déjà un peu Naturopathe.

Depuis ma petite enfance, je dois faire face à de nombreux troubles de la santé, non graves, mais qui peuvent être handicapants au quotidien. Surpoids (avec un régime alimentaire dès l’âge de 5 ans), constipation chronique, troubles de la fertilité, syndrome de l’intestin irritable, sinusites à répétition…

Le résultat de tout ceci, ma vie a tourné autour de l’alimentation. Parce-que mon expérience et mes recherches personnelles m’ont convaincue, l’alimentation est LE problème majeur, mais aussi LA principale solution à toutes ces maladies !

Car une mauvaise hygiène alimentaire, ce n’est pas seulement la consommation d’aliments transformés, bourrés de sucre et de mauvaises graisses (source de nombreuses pathologies actuelles comme les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l’hypertension…). C’est aussi dans le choix des aliments de base, ainsi il faut tenir compte également de l’utilisation abusive des pesticides, des conservateurs, exhausteurs de gout et autres, qui sont reconnus aujourd’hui comme étant des perturbateurs endocriniens et potentiellement cancérigènes (de nombreuses études ont démontré le lien entre la consommation de ces derniers et l’apparition de troubles de la fertilité, l’endométriose…)

Au fur et à mesure, c’est devenu pour moi une évidence, un mode de vie. À chaque nouveau diagnostique, je réadaptais mon alimentation, en mettant en place, progressivement, de nouvelles habitudes alimentaires. Les effets positifs et le retour au bien-être ne se faisaient pas attendre!

Je ne parle pas de soigner complètement la maladie, mais d’en atténuer, voire de faire disparaitre certains symptômes. Et enfin, de reprendre le cours normal de sa vie… Car j’évoque la souffrance physique, mais, bien évidemment les répercussions se font immanquablement sur notre bien-être mental, allant parfois, jusqu’à l’isolement social

J’ai toujours eu ce don, cette volonté de partager et d’aider les autres. Je suis empathique et j’aime écouter, comprendre. Qu’elle que soit sa problématique, je cherche toujours un moyen d’amener l’autre, à trouver une solution.

Ainsi mes proches ont été en quelque sorte mes premiers « cobayes ». Je suis celle qui écoute, observe, analyse, réfléchit, fait des recherches et suggère des méthodes naturelles pour remédier à certains troubles…

Alors quand j’ai entendu parler du métier de Naturopathe, c’est devenu clair, net, précis et presque obsessionnel, j’avais enfin trouvé LE métier fait pour moi. J’allais devenir officiellement et professionnellement Naturopathe. Je précise « professionnellement » car un Naturopathe est celui qui pratique la naturopathie et la naturopathie est un art de vivre, donc selon cette définition tout pratiquant est considéré d’une certaine façon comme naturopathe.

Je me suis donc formée en naturopathie et obtenu mon certificat. Je précise qu’à ce jour aucun diplôme/certificat en naturopathie n’est encore reconnu officiellement par l’état.

 Je me qualifie également d’autodidacte, je suis de ceux, qui pensent que rester sur ses acquis est une erreur pour l’efficacité de sa pratique. La naturopathie est avant tout une pratique naturelle et surtout de bon sens. La capacité d’écoute, d’observation et à faire des liens entre toutes les informations recueillies, ainsi que des connaissances indispensables en anatomie, physiologie et psychologie sont les prérequis pour être un bon naturopathe.

Pour personnaliser ma pratique et répondre au mieux aux besoins et aux diverses problématiques de mes clients, je n’aurais de cesse de continuer à me former…

Ainsi, j’ai également obtenu mon certificat dans le massage bien-être californien et suédois. J’ai aussi prévu de me former au massage assis et au massage minceur, pour répondre à d’autres besoins de ma clientèle.

Je poursuis également en parallèle une formation en psychothérapie, pour découvrir les nouvelles thérapies brèves et me spécialiser ensuite dans certaines (hypnose Ericksonnienne, PNL, EMDR…).

Vous l’aurez compris, mon approche se veut Holistique, l’être humain doit être considéré dans sa globalité, c’est-à-dire d’un point de vu physique, psycho-émotionnel, social…

Tout est lié, mais « Le tout est plus que la somme des parties »

Aristote (384 -322 av. JC)

« On ne peut guérir la partie soignée, sans soigner le Tout. On ne doit pas soigner le corps séparé de l’âme et pour que l’esprit et le corps retrouve la santé, il faut commencer par soigner l’âme. »

Platon (427-347 av. J.C Les Charmides).